+33 (0)6 43 64 37 62

Les monuments que vous découvrirez lors du marathon de Kyoto 2016

Coup d’envoi à Nishikyogoku Athletic Park et arrivée prévue près de Heian-Jingu, le Marathon de Kyoto 2016 est aussi l’occasion de découvrir sept sites classés patrimoine culturel mondial de l’UNESCO qui jalonnent le parcours ainsi que des paysages pittoresques faisant la fierté de la ville de Kyoto.

Les Cinq Montagnes : à découvrir durant le Marathon de Kyoto 2016 !

Dominant et entourant la ville de Kyoto, les Cinq Montagnes offrent des vues spectaculaires sur lesquelles d’énormes feux de joie sont allumés pendant le Daimonji Gozan Okuribi (16 août), festival marquant le début de l’été à Kyoto. Vous ne manquerez pas de les découvrir durant le Marathon de Kyoto 2016 !

Découvrez les monuments du parcours Marathon Kyoto 2016 !

Savez-vous que l’ancienne ville de Kyoto (Kyoto, Uji et Ōtsu) compte 17 monuments historiques (château, sanctuaires et temples) tous inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO ? Durant le Marathon Kyoto 2016, vous aurez l’occasion d’en découvrir au moins 7 et si vous souhaitez prolonger votre séjour, n’hésitez pas à tous les découvrir !

Marathon de Kyoto : Kinkaku-ji ou le “Pavillon d’Or”

Kinkaku-ji ou le “Pavillon d’Or” - étape Marathon Kyoto
Kinkaku-ji ou le “Pavillon d’Or” – étape Marathon Kyoto

Connue sous le nom de “Temple de Pavillon d’Or”, le Kinkaju-ji est l’un des sites les plus emblématiques et populaires au Japon. Il a été construit par le Ashikaga Yoshimitsu, troisième shogun de l’shogunat Muromachi, en 1398. A l’origine recouvert d’une feuille d’or, sa beauté presque irréelle est particulièrement captivante quand une couverture de neige d’un blanc pur fait ressortir ses contours dorés! Devenu par la suite un temple Zen et désigné trésor national en 1929, le temple fut accidentellement incendié pour être reconstruit en 1955. En 1994, le temple Kinkaju-ji est classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Marathon de Kyoto : Ginkakuji ou le “Pavillon d’Argent”

Ginkakuji ou le "Pavillon d’Argent"- étape Marathon Kyoto 2016
Ginkakuji ou le “Pavillon d’Argent”- étape Marathon Kyoto 2016

La construction du Ginkaku-ji – le Temple du Pavillon d’Argent – a été réalisé en 1498 par le huitième shogun Ashikaga Yoshimasa qui n’est autre que le petit-fils de Ashikaga Yoshimitsu. Un temple bouddhiste inspiré de l’architecture du Pavillon d’Or Kinkaku-ji et considéré comme une représentation de l’architecture de la période Muromachi. Moins “voyant” et plus raffiné, Ashikaga Yoshimasa souhaitait recouvrir le temple d’une feuille d’argent. Un projet qui ne vit jamais le jour à cause de la guerre Onin. Vous découvrirez cette merveille d’architecture sur le parcours de votre marathon.

Marathon de Kyoto : Ryoan-ji

Ryoan-ji ou le jardin de rocaille - étape Marathon Kyoto 2016
Ryoan-ji ou le jardin de rocaille – étape Marathon Kyoto 2016

Ryoan-ji a été fondé en 1450 durant la période Muromachi par le chef militaire Hosokawa Katsumoto. Le temple appartient à la secte Rinzai bouddhiste zen, et ses karesansui (jardin de rocaille) est le plus célèbre jardin zen au Japon. Détruit par le feu pendant la guerre Onin? le temple a été reconstruit relativement peu de temps après la guerre aboutissant à une visite officielle la reine Elizabeth II au Ryoan-ji. Emerveillée par le jardin de rocaille, cela a aidé à asseoir le Ryoan-ji comme l’incarnation de la pensée Zen dans l’imaginaire collectif du monde. Une visite qui permettra aux coureurs de se ressourcer et de faire le vide avant ou après le marathon.

Marathon de Kyoto : Ninna-ji

Le temple Ninna-ji ou « Ancien palais impérial d’Omuro » fut construit en 888 par l’empereur Uda qui à la fin de son règne s’y retira pour devenir prêtre. Détruit durant la guerre de Onin, le temple fut reconstruit et le jardin réaménagé. Ninna-ji est aujourd’hui un musée où de nombreuses collections de calligraphie, peintures et sculptures peuvent y être admiré. L’ancien temple est également le siège de l’école Omuro. Une visites inoubliable durant votre séjour Marathon de kyoto.

Marathon de Kyoto : Kamigamo-jinja

Faisant partie des sanctuaires Kamo-jinja avec le sanctuaire Shimogamo-jinja (le plus ancien sanctuaire de Kyoto datant du VIe siècle), le sanctuaire shinto Kamigamo-jinja est un sanctuaire dédié au dieu du feu et du tonnerre. Les deux monuments sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Marathon de Kyoto : Le Château de Nijō

Le Château de Nijō - étape Marathon Kyoto 2016
Le Château de Nijō – étape Marathon Kyoto 2016

Construction ordonnée en 1603 par le shogun Tokugawa Ieyasu et achevé en 1626 par le shogun Tokugawa Iemitsu, le Château de Nijō s’étend sur plus de 27 hectares entouré d’immenses et magnifiques jardins japonais. Magnifiquement restauré, le château compte de belles peintures d’époque et de nombreuses salles de réception. Le château sera une de vos excursions favorites après le marathon.

Marathon de Kyoto : Les temples bouddhiques de Kiyomizy-dera

Construit en 780, le complexe Kiyomizy-dera ou “Grand Temple de l’Eau” compte parmi les plus anciens temples de Kyoto. Constitué de temples bouddhistes et shintoïstes, le complexe Kiyomizy-dera se démarque par l’imposante architecture du bâtiment principal soutenu par des centaines de piliers ! La particularité du site : la chute d’eau Otowa-no-taki qui aurait des vertus thérapeutiques que l’on hésite pas à boire dans des coupelles en fer. Une “fontaine de Jouvence” qui assurerait succès, santé et longévité,idéale pour les marathoniens !

Envie de découvrir Kyoto ? Prenez le temps d’apprécier chaque visite pour vous imprégner de l’histoire de Kyoto et d’apprécier ses milles et une facettes! Le Marathon de Kyoto 2016 vous permettra d’avoir un aperçu de la richesse culturelle de cette superbe ville mais aussi de découvrir le passé même du Japon.